Vous êtes ici: Notre association >> Dans la Presse >> Le Démocrate - Une Vernonnaise envahie par ses chats

Le Démocrate - Une Vernonnaise envahie par ses chats

Envoyer Imprimer PDF

Les chats envahisseurs

 

 

Si l'article est difficile à lire, il est écrit:

DRAME DE LA SOLITUDE... PRÉCAIRE, ELLE S'ÉTAIT RETRANCHÉE CHEZ ELLE

Une Vernonnaise envahie par ses chats

La semaine passée, l'association 30 Millions d'Amis aidée par l'École du Chat est venue "délivrer" une Vernonnaise de 66 ans, envahie par une quarantaine de chats, dans sa propre maison.

C'est un appel à l'aide qu'a reçu il y a un mois Lynda Dumélé, la présidente de l'association locale l'École du Chat. Au bout du fil, Josiane, une Vernonnaise de 66 ans. Cette retraitée affaiblie physiquement et psychologiquement s'était retranchée derrière ses fenêtres fermées depuis plusieurs semaines, avec une quarantaine de chats et deux chiens, refusant toute aide.

Dépassée par les chats

Précaire, dépassée par les bêtes, elle s'est laissée envahir, si bien que les chats se sont reproduits entre frères et sœurs, rendant le logement d'Eure Habitat dans lequel elle est en location, insalubre. "Le fait d'avoir autant d'animaux était vraiment problématique, tant pour la santé que pour l'état du logement" souligne Christine Maire, chez Eure Habitat. "On a fait un travail de longue haleine, avec cette locataire, pour qu'elle accepte de ne pas rester seule dans cette situation, et de se débarrasser de ses chats"

Après plusieurs semaine de coopération entre des travailleurs sociaux, la police municipale, le CCAS de Vernon, le bailleur social Eure Habitat et l'association locale de l'École du Chat, les animaux ont été évacués, grâce notamment à l'intervention de 30 Millions d'Amis.

 

30 Millions d'Amis embarque les chats

La semaine passée, l'association a embarqué plus d'une vingtaine de chats, d'autres sont partis dans une famille d'accueil, laissant deux animaux à la retraitée qui va tenter de remonter à la surface. Mais la situation n'est pas simple. Eure Habitat va maintenant évaluer le montant des travaux à effectuer dans la maisonnette pour remettre le logement en état. Les travaux seront à la charge de la locataire. "On poursuit le travail avec la locataire pour l'accompagner" explique-t-on chez Eure Habitat.